Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Secrets d'histoire: La reine Amélie, une française au Portugal

par Gilbert Larin 3 Septembre 2014, 21:58 Reportages télé

Secrets d'histoire: La reine Amélie, une française au Portugal

Le magazine « Secrets d'histoire » revient cette semaine sur Amélie d'Orléans « plus beau cadeau de la France au Portugal », qui, nous dit Stéphane Bern, « épouse d'un roi, mère de deux princes charmants [ ...], avait tout pour devenir la femme la plus heureuse d'Europe. La cruauté de son destin en a décidé autrement ».Dans ce numéro inédit de Secrets d’Histoire, on revient sur le parcours exceptionnel d’Amélie, reine du Portugal et vous dévoile pour la première fois les splendeurs des palais portugais de la Pena, de la Vila Viçosa, d’Ajuda ou de Mafra en passant par l’hôtel Matignon à Paris ou le château royal d’Eu en Normandie.

Château de Sintra
Château de Sintra

Mais qui est Amélie du Portugal, cette reine au destin douloureux et tragique ? Fille du prétendant au trône de France à la fin du XIXe siècle, la princesse Amélie d’Orléans semble promise à un fabuleux destin : le 22 mai 1886, elle épouse à Lisbonne le duc de Bragance Dom Carlos, héritier du trône du Portugal… Un bon vivant porté sur les plaisirs de la vie, mais aussi sur les jolies femmes. Devenue reine quelques années plus tard, la Française Amélie est la dernière à régner sur ce très ancien royaume aux palais flamboyants, réputé pour sa collection de carrosses tous plus somptueux les uns que les autres. Malheureusement pour elle, un certain 1er février 1908, le conte de fées se transforme en cauchemar : son mari et son fils aîné sont assassinés sous ses yeux, sur la principale place de Lisbonne, dans des conditions particulièrement tragiques…


Dernière reine du Portugal, Amélie bénéficie tout au long de sa vie d’une grande popularité. Son engagement et son action en faveur des plus démunis lui assurent encore aujourd’hui au Portugal, respect et admiration.

Chronologie:

Marie-Amélie d'Orléans naît en 1865 au Royaume-Uni où les Orléans sont exilés depuis la révolution de 1848 et l'abdication forcée de son arrière-grand-père, le roi Louis-Philippe. En 1871, la famille peut revenir en France, et Amélie passe son enfance dans le château d'Eu, en Normandie. Alors que le dernier représentant de la branche des Bourbons vient de s'éteindre, les Orléans ont bon espoir de pouvoir regagner le trône de France. Il faut donc à la famille un grand mariage, à la hauteur de ces ambitions. On présente la jeune fille au prince héritier du Portugal, futur Charles Ier de Portugal. Au lendemain de leurs fiançailles à Paris, les républicains, apeurés par la ferveur des royalistes, font voter une loi qui pousse à nouveau tous les Orléans à l'exil, alors qu'Amélie est en route pour le Portugal.


Devenue reine à 24 ans, « Dona Amelia », déçue par la vie dissolue de son mari infidèle, se tourne vers des oeuvres sociales et d'aide aux malades. Cela ne suffira pas à assurer la pérennité de la monarchie : comme le rappelle Stéphane Bern, « la famille royale règne sur l'un des pays les plus pauvres d'Europe du haut de palais somptueux », et les républicains auront bientôt raison de la monarchie portugaise. Le roi Dom Carlos et son fils aîné sont assassinés en pleine rue en 1908. Ce qu'il reste de la famille royale est forcé à l'exil lors de la proclamation de la république portugaise en 1910.

Secrets d'histoire: La reine Amélie, une française au Portugal

Amélie obtient la protection du roi d'Angleterre puis s'installe en France jusqu'à sa mort, en 1951. Avant son enterrement au panthéon des rois de Portugal, elle sera revenue brièvement sur les terres de la famille de Bragance, à l'invitation de Salazar.


Avec la participation de : Eric Mension-Rigau (historien), Laurence Catinot-Crost (biographe), Pierre Léglise-Costa (historien), Yves Léonard (historien), Georges Poisson (historien), Xavier Dufestel (expert en souvenirs historiques), Rémy Fénérol (collectionneur) et José-Alberto Ribeiro (historien).

Vous pouvez revoir cet épisode sur You Tube

commentaires

Haut de page