Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Voyage de Cent pas

par Gilbert Larin 23 Décembre 2014, 06:17 Films

Le Voyage de Cent pas

Nous avons vu Le voyage de cent pas , version française de The Hundred-Foot Journey.

«Le Voyage de cent pas» raconte l'histoire d'Hassan Kadam (Manish Dayal) qui, malgré sa méconnaissance de l'art culinaire, possède un «palais parfait», l'équivalent gastronomique de l'oreille absolue. Partie de son Inde natale, la famille Kadam, dirigée par Papa (Om Puri), s'installe dans le village pittoresque de Saint-Antonin-Noble-Val, dans le sud de la France. Regorgeant de charme, à la fois bucolique et élégant, c'est l'endroit idéal pour s'installer et ouvrir un restaurant indien, la Maison Mumbai. Du moins, cela semble l'être jusqu'à ce que Mme Mallory (Helen Mirren, récipiendaire d'un Academy Award), la glaciale chef propriétaire du restaurant Le Saule Pleureur, établissement de cuisine classique étoilé Michelin, ait vent du projet. Ses vives protestations contre le nouveau restaurant indien, situé à cent pieds du sien, engendrent une guerre sans merci entre les deux établissements. Toutefois, grâce à sa passion pour la haute cuisine française et pour la charmante sous-chef de Mme Mallory, Marguerite (Charlotte Le Bon), Hassan fait appel à son mystérieux talent pour créer un mariage magique entre deux cultures et imprégner Saint-Antonin des saveurs de la vie. Même Mme Mallory ne peut l'ignorer. Si au début Mme Mallory considère Hassan comme son rival, elle finit par reconnaître son talent de chef et le prend sous son aile.

Malheureusement tout dans ce film a été Américanisé. Même les scènes de France semblent avoir été passé à la moulinette américaine. Tout dans ce film tient du cliché, de la famille indienne aux habitudes des Français. Ce film ne nous enseignera rien de vrai sauf les bons sentiments irréels des Américains. Tout est bien qui finit bien comme dans la majorité des films américains. Rien à voir avec la réalité.

Film "mignon" sans plus. Voir si on n'a rien d'autre à faire

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Haut de page