Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La couleur du Jazz (MBAM)

par Gilbert Larin 30 Janvier 2016, 10:55 Exposition

La couleur du Jazz (MBAM)

Nous avons visité l'exposition "LA couleur du Jazz" qui se termine le 31 janvier au MBAM

Les artistes du Groupe de Beaver Hall ont d’une certaine façon été à Montréal ce que le Groupe des Sept a représenté pour Toronto. Mais plutôt que de proposer une image identitaire du Canada à travers la représentation de la nature sauvage du Nord, ils ont montré un attachement et donné une facture moderne nouvelle au portrait et aux paysages humanisés de la ville et de la campagne.

Ils ont également peint de nombreux portraits qui traduisent la même quête de modernité et comptent parmi les plus remarquables de l’histoire de l’art canadien. La parité hommes-femmes au sein du groupe – une première au Québec comme au Canada – apparaît également comme un trait résolument moderne.

Couvrant pour l’essentiel la période clé de 1920 à 1933, de l’existence officielle du Groupe de Beaver Hall (1920-1923) à la fondation du Groupe des peintres canadiens (1933), l’exposition permet de circonscrire pour la première fois, avec un corpus d’œuvres très éloquent, l’apport des artistes montréalais aux débuts d’affirmation de la modernité.

L’exposition présente le travail des membres officiels du Groupe de Beaver Hall, mais aussi celui d’artistes associés par amitié et par solidarité. On y retrouve des œuvres de Nora Collyer, Emily Coonan, Adrien et Henri Hébert, Prudence Heward, Randolph S. Hewton, Edwin Holgate, A. Y. Jackson, John Y. Johnstone, Mabel Lockerby, Mabel May, Hal Ross Perrigard, Robert W. Pilot, Sarah Robertson, Anne Savage, Adam Sherriff Scott, Regina Seiden et Lilias Torrance Newton, mais aussi d’André Biéler, Ethel Seath, Kathleen Morris et Albert H. Robinson.

La couleur du Jazz (MBAM)
La couleur du Jazz (MBAM)
La couleur du Jazz (MBAM)
La couleur du Jazz (MBAM)
La couleur du Jazz (MBAM)
La couleur du Jazz (MBAM)
La couleur du Jazz (MBAM)
La couleur du Jazz (MBAM)

commentaires

Haut de page