Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

The Revenant, v.o.a.

par Gilbert Larin 18 Janvier 2016, 10:16 Films

The Revenant, v.o.a.

Encore une fois, un scénario insignifiant. Même le titre est insignifiant. Après s'être fait tabassé par un ours, le bon blanc laissé pour mort par ses "amis" trappeurs se guérit et retrouve ses "amis" pour se venger. Son fils métis tué par ces mêmes "amis" lui revient constamment en rêve. On passe deux heures et demi à suivre les grognements de DiCaprio, car pour le texte on repassera. Violence exagérée et inutile. Le rouge est fort utilisé dans ce film. Paysages Albertains et Argentins forts beaux et la cinématographie vaut la peine. Musique beaucoup trop présente. encore une fois un film qui n'apporte rien au cinéma. Certains s'extasieront sur la culture amérindienne trop mise de côté par l'histoire. On devrait se souvenir que l'histoire, elle ne se souvient que des vainqueurs. Un autre navet qui va gagner tous les OSCARS par sentimentalisme plus que par talent.

Ne vaut pas le déplacement.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Haut de page