Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Elizabeth Vigée-Lebrun, la portraitiste de Marie-Antoinette

par Gilbert Larin 28 Août 2016, 06:46 Exposition

Auto-portrait avec sa fille Louise (1786)
Auto-portrait avec sa fille Louise (1786)

Nous avons visité, au musée des Beaux-Arts du Canada l'exposition, Elizabeth Vigée-Lebrun, la portraitiste de Marie-antoinette.

Élisabeth Vigée Le Brun, née Louise-Élisabeth Vigée née en 1755 à Paris, et morte dans la même ville en 1842, est considérée comme une grande portraitiste de son temps. Elle a pu être comparée à Quentin de La Tour ou Jean-Baptiste Greuze. Son art et sa carrière exceptionnelle en font un témoin privilégié des bouleversements de la fin du 18e siècle, de la Révolution Française et de la Restauration. Fervente royaliste, elle sera successivement peintre de la cour de France, de Marie-Antoinette et de Louis XVI, du Royaume de Naples, de la Cour de l'empereur de Vienne, de l'empereur de Russie et de la Restauration.


Parmi ses portraits de femmes, on peut citer notamment les portraits de Marie-Antoinette (une vingtaine sans compter ceux des enfants) ; Catherine Noël Worlee (la future princesse de Talleyrand), la sœur de Louis XVI, Mme Élisabeth ; l'épouse du comte d'Artois ; deux amies de la reine : la princesse de Lamballe et la comtesse de Polignac.

La majorité de son œuvre, 660 sur 900 tableaux, est composée de portraits. Elle utilise l'huile, ne se réservant le pastel que pour des esquisses. Elle s'inspire des anciens maîtres, Pierre Paul Rubens et Raphaël. Élisabeth Vigée Le Brun peindra une cinquantaine d'autoportraits faisant d'elle-même son sujet de prédilection.

Si Élisabeth Vigée Le Brun fut célèbre de son vivant, son œuvre associée à Marie-Antoinette et Louis XVI va être oubliée jusqu'au 21e siècle. À la fin du 20e siècle, l'œuvre d'Élisabeth Vigée Le Brun est très commentée et étudiée par les féministes américaines.

L'historien anglais Colin Jones considère que l'autoportrait de la peintre Élisabeth Vigée Le Brun avec sa fille (1786) (photo couverture) est le premier vrai sourire représenté de l'art occidental où les dents sont apparentes.

Elizabeth Vigée-Lebrun, la portraitiste de Marie-Antoinette
Elizabeth Vigée-Lebrun, la portraitiste de Marie-Antoinette
Elizabeth Vigée-Lebrun, la portraitiste de Marie-Antoinette
Elizabeth Vigée-Lebrun, la portraitiste de Marie-Antoinette
Elizabeth Vigée-Lebrun, la portraitiste de Marie-Antoinette
Elizabeth Vigée-Lebrun, la portraitiste de Marie-Antoinette
Elizabeth Vigée-Lebrun, la portraitiste de Marie-Antoinette
Elizabeth Vigée-Lebrun, la portraitiste de Marie-Antoinette
Elizabeth Vigée-Lebrun, la portraitiste de Marie-Antoinette
Elizabeth Vigée-Lebrun, la portraitiste de Marie-Antoinette
Elizabeth Vigée-Lebrun, la portraitiste de Marie-Antoinette
Elizabeth Vigée-Lebrun, la portraitiste de Marie-Antoinette
Elizabeth Vigée-Lebrun, la portraitiste de Marie-Antoinette
Elizabeth Vigée-Lebrun, la portraitiste de Marie-Antoinette
Elizabeth Vigée-Lebrun, la portraitiste de Marie-Antoinette
Elizabeth Vigée-Lebrun, la portraitiste de Marie-Antoinette
Elizabeth Vigée-Lebrun, la portraitiste de Marie-Antoinette
Elizabeth Vigée-Lebrun, la portraitiste de Marie-Antoinette
Elizabeth Vigée-Lebrun, la portraitiste de Marie-Antoinette
Elizabeth Vigée-Lebrun, la portraitiste de Marie-Antoinette
Elizabeth Vigée-Lebrun, la portraitiste de Marie-Antoinette
Elizabeth Vigée-Lebrun, la portraitiste de Marie-Antoinette
Elizabeth Vigée-Lebrun, la portraitiste de Marie-Antoinette
Elizabeth Vigée-Lebrun, la portraitiste de Marie-Antoinette
Elizabeth Vigée-Lebrun, la portraitiste de Marie-Antoinette
Elizabeth Vigée-Lebrun, la portraitiste de Marie-Antoinette
Elizabeth Vigée-Lebrun, la portraitiste de Marie-Antoinette
Elizabeth Vigée-Lebrun, la portraitiste de Marie-Antoinette
Elizabeth Vigée-Lebrun, la portraitiste de Marie-Antoinette
Elizabeth Vigée-Lebrun, la portraitiste de Marie-Antoinette
Elizabeth Vigée-Lebrun, la portraitiste de Marie-Antoinette
Elizabeth Vigée-Lebrun, la portraitiste de Marie-Antoinette
Elizabeth Vigée-Lebrun, la portraitiste de Marie-Antoinette
Elizabeth Vigée-Lebrun, la portraitiste de Marie-Antoinette
Elizabeth Vigée-Lebrun, la portraitiste de Marie-Antoinette
Elizabeth Vigée-Lebrun, la portraitiste de Marie-Antoinette
Elizabeth Vigée-Lebrun, la portraitiste de Marie-Antoinette
Elizabeth Vigée-Lebrun, la portraitiste de Marie-Antoinette
Elizabeth Vigée-Lebrun, la portraitiste de Marie-Antoinette
Elizabeth Vigée-Lebrun, la portraitiste de Marie-Antoinette
Elizabeth Vigée-Lebrun, la portraitiste de Marie-Antoinette
Elizabeth Vigée-Lebrun, la portraitiste de Marie-Antoinette
Elizabeth Vigée-Lebrun, la portraitiste de Marie-Antoinette
Elizabeth Vigée-Lebrun, la portraitiste de Marie-Antoinette
Elizabeth Vigée-Lebrun, la portraitiste de Marie-Antoinette
Elizabeth Vigée-Lebrun, la portraitiste de Marie-Antoinette
Elizabeth Vigée-Lebrun, la portraitiste de Marie-Antoinette
Elizabeth Vigée-Lebrun, la portraitiste de Marie-Antoinette
Elizabeth Vigée-Lebrun, la portraitiste de Marie-Antoinette
Elizabeth Vigée-Lebrun, la portraitiste de Marie-Antoinette
Elizabeth Vigée-Lebrun, la portraitiste de Marie-Antoinette
Elizabeth Vigée-Lebrun, la portraitiste de Marie-Antoinette
Elizabeth Vigée-Lebrun, la portraitiste de Marie-Antoinette
Elizabeth Vigée-Lebrun, la portraitiste de Marie-Antoinette
Elizabeth Vigée-Lebrun, la portraitiste de Marie-Antoinette
Elizabeth Vigée-Lebrun, la portraitiste de Marie-Antoinette
Elizabeth Vigée-Lebrun, la portraitiste de Marie-Antoinette
Elizabeth Vigée-Lebrun, la portraitiste de Marie-Antoinette
Elizabeth Vigée-Lebrun, la portraitiste de Marie-Antoinette
Elizabeth Vigée-Lebrun, la portraitiste de Marie-Antoinette
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Haut de page