Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Florence Foster-Jenkins (voa)

par Gilbert Larin 13 Août 2016, 16:10 Films

Nous avons vu au cinéma Pine Florence Foster-Jenkins. Certainement une relation fort correcte de la vie de la "chanteuse". On rit, on pleure et on constate qu'elle a probablement été la personne qui s'est produite en publique avec la pire voix de tous les temps mais son amour de la musique nous fait un court instant oublié son manque de talent.

Un bon et beau film... mais un peu trop américain. Il faut le voir c'est certain mais il faudra aussi voir la version française de ce film: Marguerite que nous avons vu en France en septembre 2015 et qui sera enfin sur nos écrans en automne 2016. La version française relate avec beaucoup plus de profondeur et d'intensité l'histoire de cette femme que tous ont bernés pour profiter de ces largesses. Maudite richesse!

Soit dit en passant, elle aurait inspiré la Castafiore à notre cher RG.

Synopsis:

L’histoire vraie de Florence Foster Jenkins, héritière new-yorkaise et célèbre mondaine, qui n’a jamais renoncé à son rêve de devenir une grande cantatrice d’opéra. Si elle était convaincue d’avoir une très belle voix, tout son entourage la trouvait aussi atroce que risible. Son “mari” et imprésario, St Clair Bayfield, comédien anglais aristocratique, tenait coûte que coûte à ce que sa Florence bien-aimée n’apprenne pas la vérité. Mais lorsque Florence décide de se produire en public à Carnegie Hall en 1944, St Clair comprend qu’il s’apprête à relever le plus grand défi de sa vie...

Réalisateur: Stephen Frears

Avec Meryl Streep, Hugh Grant, Simon Helberg rôle de soutien magistral.

Vous devez aller voir ce film et aussi voir Marguerite qui sera au Québec en automne. Si vous regardez plus bas sur cet article, vous verrez un lien you tube avec un enregistrement de la vrai Florence, protégez biens vos oreilles.

Florence Foster-Jenkins (voa)

Voici la vraie Florence Foster Jenkins qui a enregistré ce disque.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Haut de page