Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les bottes suédoises, roman

par Gilbert Larin 24 Octobre 2017, 10:57 Livres

Je viens de terminer la lecture du dernier roman de Henning Mankell: "Les bottes suédoises" qui est une suite du roman :"les bottes italiennes". Je croyais avoir lu son dernier roman puisqu'il est décédé en 2015, mais non il a publié celui-ci en mars 2015 à Antibes. 

Comme d'habitude je retrouve dans Mankell, des atmosphères et des paysages qui me plaisent comme si j'avais déjà vécu en Suède. Souvent on se croirait dans les Laurentides, mais celui-ci se passe dans un archipel imaginaire mais tout à fait Suédois. Quelle bonheur que de pourvoir avoir accès à de tels sentiments. 

J'aurai donc presque tout lu de cet auteur mais il me reste encore quelques romans du début des carrière que je n'ai pas encore lu et je le ferai certainement. Mankell restera pour toujours pour moi un auteur qu'aura fait voyagé tout en me transmettant des sentiments que peu de romans m'auront transmis. 

Merci M. Mankell, où que vous soyez. Saluez mon Alain en passant!

Résumé:

Fredrik Welin, médecin à la retraite, vit reclus sur son île de la Baltique. Une nuit, une lumière aveuglante le tire du sommeil. Au matin, la maison héritée de ses grands-parents n’est plus qu’une ruine fumante. Réfugié dans la vieille caravane de son jardin, il s’interroge: à soixante-dix ans, seul, dépossédé de tout, a-t-il encore une raison de vivre ? Mais c’est compter sans les révélations de sa fille Louise et sans l’apparition de Lisa Modin, journaliste de la presse locale. Tandis que l’hiver prend possession de l’archipel, tout va basculer de façon insensible jusqu’à l’inimaginable dénouement. 
Après l’immense succès des Chaussures italiennes, auquel il fait suite, Les Bottes suédoises brosse le portrait en clair- obscur d’un homme qui revisite son destin, tenaillé par le doute, le regret, la peur face à l’ombre grandissante de la mort, mais animé aussi par le désir et la soif d’amour.
Tel est l’ultime roman de Henning Mankell : une œuvre d’une sobriété élégiaque et poignante, traversée et portée par la beauté crépusculaire des paysages.

Les bottes suédoises, roman
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Haut de page