Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Enfant insignifiant, Théâtre Jean-Duceppe

par Gilbert Larin 26 Janvier 2018, 10:08 Théâtre

Je suis allé voir hier soir avec Josée au Théâtre Jean-Duceppe l'adaptation du livre Conversations avec un enfant curieux de Michel Tremblay, la pièce Enfant Insignifiant mis en scène par Michel Poirier avec: Guylaine Tremblay, Henri Chassé, Danielle Proulx, Isabelle Drainville, Sylvain Marcel, Michèle Labonté et Gwendoline Côté.

On devra commencer à dire comme d'habitude dans le rôle de maman Tremblay (Nana, ou Rhéauna), en parlant de la superbe performance de Guylaine Tremblay. Elle ne joue pas elle est Tremblay (pas seulement de nom). Quoi dire de Michel, joué par Henri Chassé, un texte extraordinaire qui définit si bien l'origine de l'univers de Michel Tremblay. 

Si Michel Tremblay avait été un auteur pompeux, il aurait intitulé cette pièce: Ode à ma mère car cette pièce est un trophée à la muse qu'a été sa mère. 

Si vous ne l'Avez pas vu, courez vite vous acheter des billets et si vous ne pouvez pas la voir à Montréal et bien allez la voir en tournée car vous devez allez vous abreuver à cette pièce qui non seulement est une ode à sa mère mais aussi une critique fort intelligente de la société stupidement contrôlée par la l'église des années 40 et 50 au Québec. 

Combien de gens de mon âge (63 ans)  n'auront pas été traités par leur mère ou leur père d'ENFANT INSIGNIFIANT dans leur prime jeunesse.

 

Allez bandes d'enfants insignifiants, allez voir cette pièce!

Synopsis: 

Michel est devant son ordinateur et termine un texte. Le point final posé, les personnages de la pièce qu’il vient d’écrire le rejoignent. Sa mère Nana, puis son père, sa grand-mère, sa maîtresse d’école, son amie Ginette… On se retrouve rue Fabre, Plateau Mont-Royal, dans les années cinquante. On plonge au cœur des souvenirs de l’auteur alors qu’il revit plusieurs échanges réjouissants avec des personnes phares de son enfance. Michel, enfant curieux et tenace, bombarde de questions les adultes. Amoureux de la littérature, du cinéma et des poupées à découper, obnubilé par la religion, le petit Michel a besoin de comprendre le monde qui l’entoure, afin d’y trouver sa place.

À travers les questions incessantes de l’enfant qu’il a été et les réponses vagues des adultes exaspérés, Michel Tremblay dépeint subtilement la société qui l’a vu grandir, à l’aube de la Révolution tranquille. Et ces savoureuses conversations, pétillantes d’innocence et de bon sens, nous rappellent à quel point l’auteur est un fabuleux dialoguiste ! DUCEPPE est très fière de présenter la toute nouvelle pièce de Michel Tremblay, adaptation pour la scène de son roman Conversations avec un enfant curieux (Leméac 2016). Enfant insignifiant ! nous fera aussi la joie de revoir Guylaine Tremblay dans le rôle de Nana et Henri Chassé dans le rôle de l’auteur, tous deux éblouissants la saison dernière dans Encore une fois, si vous permettez.

 

Enfant insignifiant, Théâtre Jean-Duceppe
Enfant insignifiant, Théâtre Jean-Duceppe
Enfant insignifiant, Théâtre Jean-Duceppe
Enfant insignifiant, Théâtre Jean-Duceppe
Enfant insignifiant, Théâtre Jean-Duceppe
Enfant insignifiant, Théâtre Jean-Duceppe
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Haut de page