Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

JFK, Opéra de Little et Vavrek

par Gilbert Larin 2 Février 2018, 15:46 Opéra

Hier soir, je suis allé, avec ma copine Cécile, voir et entendre à la salle Wilfrid Pelletier, l'opéra JFK de Little et Vavrek. Je dois mentionner que la musique contemporaine n'est pas ma tasse de thé alors je débute mes commentaires avec une opinion déjà biaisée. 

J'ai trouvé le livret, décousu, qui combinait une suite de faits et d'événements qui étaient certes dans la vie de JFK et de Jackie, mais qui ne semblaient pas du tout relié au cœur du sujet, soit la nuit qui a précédé l'assassinat de JFK le 23 novembre 1963. Comme j'ai déjà mentionné je n'ai pas du tout aimé la musique des actes I et II. Les chanteurs, tous jeunes chevrotaient et les mélopées longues et languissantes ont eu raison de ma patience. Le troisième acte s'est toutefois mieux déroulé; on pouvait ne pas mourir d'un AVC en écoutant la musique comme aux deux premiers actes qui auraient du être précédés d'un avertissement pour personnes épileptiques. Le rythme au troisième acte était plus à propos avec les sujets évoqués quoiqu'aussi décousus que dans les deux premiers actes. 

Au deuxième acte, la portion avec LBJ est ses acolytes dans la salle de bain était simplement vulgaire et de mauvais goût. Je n'ai pas besoin d'aller à l'opéra pour voir un trouphion déféqué en public, je n'ai qu'à regarder certaines chaînes de télé québécoises. De plus nous n'avions certainement pas besoin de savoir que LBJ en avait "une grosse" ( il le dit clairement dans le texte)  pour comprendre le malheurs et la souffrance de JFK et de Jackie.  

La mise en scène était exagérée avec néons et flash un peu partout. Le plateau de scène qui tournait était une invention intéressante et vieille comme l'opéra en autant qu'on n'en abuse pas. À un moment donné je me demandais si JFK ne tournait pas en rond simplement pour se maintenir en avant-scène et il devait certainement avoir le tournis. 

Oh oui, les chœurs étaient superbes. Seule partie musicale qui a fait du bien à mes oreilles. 

Je ne recommanderais pas cet "opéra" à un amateur d'opéra traditionnel et je ne repayerais certainement pas 75$ une seconde fois pour aller le revoir. 

Soit dit en passant, je n'avais jamais vu en 40 ans d'opéra une salle aussi vide pour un opéra. Je suis normalement très généreux dans mes commentaires mais quand je n'aime pas, eh bien je n'aime pas.

 

JFK, Opéra de Little et Vavrek
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Haut de page