Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Gauguin, voyage de Tahiti

par Gilbert Larin 30 Mai 2018, 21:08 Films

Je suis allé voir avec Normand et Claudette hier soir, au cinéma Pine de Ste-Adèle, le film Gauguin, voyage de Tahiti d'Édouard Deluc, avec Vincent Cassel, Tuheï Adams, Malik Zidi et plusieurs autres. Bon film, photographie fantastique, scénario lent et mal ficelé. La performance de Vincent Cassel est exceptionnelle. 

 

Synposis:

1891. Gauguin s’exile à Tahiti. Il veut trouver sa peinture, en homme libre, en sauvage, loin des codes moraux, politiques et esthétiques de l’Europe civilisée. Il s’enfonce dans la jungle, bravant la solitude, la pauvreté, la maladie. Il y rencontrera Tehura, qui deviendra sa femme, et le sujet de ses plus grandes toiles.

Coup de foudre 

C'est sa rencontre avec "Noa Noa", carnet de voyages écrit par Paul Gauguin après son premier séjour à Tahiti en 1893, qui a donné envie à Edouard Deluc de faire un film centré sur cet artiste. Le metteur en scène confie : 

"C’est un objet littéraire d’une grande poésie, un récit d'aventures, entre autre, d’un souffle romanesque assez fou. C’est une sorte de journal intime, d’une grande humanité, sur son expérience Tahitienne, qui mêle récit, impressions, pensées, questionnements politiques, questionnements artistiques, croquis, dessins et aquarelles. C’est enfin et surtout une sorte de somptueuse déclaration d’amour à Tahiti, aux Tahitiens, à son Êve Tahitienne. Je l’ai découvert lors de mes études aux Beaux-Arts, le texte est toujours resté dans ma bibliothèque comme le fantôme d'un film possible. En 2012, je tombe sur « L'envoûté » de Somerset Maughan (1919), un roman inspiré par la vie de Gauguin, un livre à la puissance romanesque tout aussi folle, tout s’est réactivé, je me suis replongé dans« Noa Noa », puis dans « Oviri », dans « Avant-Après », dans tous les écrits de Gauguin, et dans les correspondances qu’il eues avec sa femme, ses amis…  toute cette matière dessinait les contours d’un personnage visionnaire, inspirant et d’une insolente modernité, tout en la questionnant en permanence."

 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Haut de page