Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les Choristes, spectacle musical

par Gilbert Larin 24 Mai 2018, 22:16 Musique Théâtre

Je suis allé voir ce soir Au monument National, avec Claudette et Francine D, la version spectacle musical du Film Les Choristes. Mise en scène absolument époustouflante de Serge Denoncourt, avec des changements de plans fréquents et exécutés avec brio et précision. Ce spectacle était interprété par une partie des comédiens qui jouaient dans l'émission de télé l'auberge du Chien Noir et une partie des petits chanteurs du Mont-Royal et de Laval. 

La québecisation du scénario était exquise avec sa géographie de la Beauce et les farces, chansons grivoises et expressions bien québécoises. Tête d'obus devient "Cass de bin" et le nom des garçons sont tous québécois, sauf Pépinot et Morhange il va sans dire. Le "tough" devient Mongeau. 

J'ai versé plus d'une larme en voyant cette expression du vieux dicton: "la musique adoucit les moeurs". La bonté et la méchanceté sont toutes contenues dans chaque être humain, il s'agit du bon déclencheur pour faire ressortir la bonne chose. Mon Alain qui adorait le film aurait bien aimé y être....et peut-être y était-il! 

 

Avec: Aux côtés de 15 garçons des Petits chanteurs du Mont-Royal et des Petits chanteurs de Laval, on retrouvera François L'Écuyer, Henri Chassé, Gary Boudreault, Charles-Alexandre Dubé et Renaud Paradis, Lynda Johnson et Madeleine Péloquin se partageront le seul personnage féminin.

Mise en scène : Serge DENONCOURT
Adaptation : Maryse WARDA et  Serge DENONCOURT
Livret original : Christophe BARRATIER et Philippe LOPES CURVAL

D'après le film « LA CAGE AUX ROSSIGNOLS » 

Réalisé par Jean DREVILLE
Dialogues de NOEL_NOEL, Adaptation René WHEELER et NOEL_NOEL,
Scénario Georges CHAPEROT et René WHEELER

Et le film « LES CHORISTES » 

Scénario Christophe BARRATIER
Adaptation et dialogues Philippe LOPES CURVAL et Christophe BARRATIER
Musique originale de Bruno COULAIS et Christophe BARRATIER

Synopsis: 

À l’aube des années 50 : Clément Mathieu, musicien sans emploi, accepte un poste de pion dans un internat pour jeunes garçons en difficulté. Entre des jeunes perturbés et l’hostilité du directeur Rachin, adepte de la manière forte, Mathieu, de nature douce et bienveillante, essaie de trouver sa place. Il tente alors une expérience : les initier à la pratique du chant. Son enthousiasme et son humanité lui valent la tendresse grandissante des enfants, le soutien du personnel mais aussi l’animosité brutale de Rachin. 

Enfant des plus renfermés, le jeune Pierre Morhange révèle malgré lui des dons exceptionnels que Mathieu signale à sa mère, Violette, qui l’élève seule avec courage et dont il va vite tomber amoureux. Peu à peu, le succès de la chorale va transformer le quotidien des enfants et permet à l’école d’éviter la faillite. Mais la réussite de Mathieu ne fait qu’attiser la haine de Rachin, qui n’a pas dit son dernier mot…

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Haut de page