Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rigoletto, Opéra

par Gilbert Larin 21 Septembre 2018, 10:43 Opéra

La saison 2018-19 de l'opéra a commencé par un grand coup. J'étais avec Claudette à la salle Wilfrid-Pelletier de la place des arts pour Rigoletto de Verdi par l'Opéra de Montréal. Enfin rassasié par une mise scène (Michael Cavanagh) d'époque avec un chœur excellent. Je n'avais pas réalisé que les chœurs de Rigoletto ne comportaient pas de soprano. On en apprend tous les jours. l'Orchestre Métropolitain dirigé par le maestro italien, Carlo Montanaro a été impeccable. Tous les solistes ont été excellents sauf la soprano Myriam Leblanc, Gilda, qui a faussée plus d'une fois dans les hautes notes. Plus particulièrement il faut remarquer les performances de James Westman, Baryton (Rigoletto), René Barbera, Ténor (le duc de Mantoue) et Carolyn Sproule, Mezzo (Maddalena). Évidemment il y eut un mouvement de foule lorsque le duc entonna : "La donna e mobile,....." Aujourd'hui Verdi n'aurait pu écrire cet air car, on aurait crié "Balance ton porc" ou "me too". Non ça ne veut pas dire la femme est mobile mais la femme est frivole. 

Le public de Montréal est toujours aussi irrespectueux des oeuvres. On dirait qu'il va applaudir au lieu d'aller entendre une oeuvre complète. Hier soir ils commençaient à applaudir avant la fin des airs. On pourrait simplement leur dire qu'on applaudit lors des performances exceptionnelles des grands airs et à la fin des actes. Mais non plus ils sont ignorants, plus ils applaudissent n'importe quand et n'importe où. Un bonbon pour les artistes......

Bon après cette montée de lait qui se taira que quand je serai encore plus vieux et plus débile, J'ai adoré ce début de saison et je le recommande à tous ceux qui pourraient trouver des billets pour samedi. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Haut de page