Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Joker, v.o.a.

par Gilbert Larin 21 Octobre 2019, 16:21 Film

Je me suis laissé convaincre d'aller voir un film qui ne me disait rien: Joker de Todd Phillips. Et bien j'aurais eu tort de manquer ce drame psychologique extrêmement réussi. On ne voit que Joaquim Phoenix dans ce film. Ce doit être le rôle de sa carrière. Si il ne gagne pas l'oscar de la meilleure performance masculine quelque chose no tourne pas rond à Hollywood. Film magistral qu'il ne faut pas manquer. Toute la misère des laissez pour contre dans notre société qui ne montre que la richesse, la réussite monétaire et le bling bling. Il y a bien plus de laissez pour contre que d'autres genres de citoyens sur cette pauvre planète mais on les oublie et certains deviennent.......le Joker. A part le fait que le drame se déroule à Gotham City (New York) et avec la famille Wayne, il n'y a peu ou pas de lien avec Batman. 

A VOIR ABSOLUMENT ET SUR GAND ÉCRAN. 

P.S. pour ceux qui n'aiment pas le sang et bien lisez la version bande-dessinée. 

SYNOPSIS: 

Arthur Fleck est atteint de troubles mentaux, avec une condition bien particulière qui l'amène à rire de façon incontrôlable même dans des situations qui ne s'y prêtent pas. Le jeune homme habite avec sa mère et rêve de devenir humoriste. Un jour, alors qu'il fait de la réclame pour un magasin en faillite déguisé en clown, Arthur se fait agresser par un groupe d'adolescents. Sa travailleuse sociale lui annonce ensuite qu'elle ne pourra plus s'occuper de lui en raison de coupures. Se retrouvant seul face à l'adversité, sans médicament et sans ressource, il plongera dans une folie meurtrière incontrôlable.

Joker, v.o.a.
Joker, v.o.a.
Joker, v.o.a.
Joker, v.o.a.
Joker, v.o.a.
Joker, v.o.a.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Haut de page