Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le naufrage des civilisation, Essai

par Gilbert Larin 7 Mai 2021, 07:40 Livres

Je viens de terminer Le naufrage des civilisations d'Amin Maalouf. Une excellente et surprenante analyse de l'état du monde. Son point de départ est la transformation du monde arabe durant les années 50 et ses échecs en 67 et 79, incluant les répercutions sur le reste de la planète. Il est évident qu'on pourrait élaborer et je le ferai dans mon blogue "Demain les Chiens". mais pour le moment ces quelques citations sauront bien résumé sa pensée et comme écrit si bien Maalouf: 

Ce que l’humanité sait faire de meilleur est perverti par ce qu’elle sait faire de pire – tel est le paradoxe tragique de notre temps, et il se vérifie..

Il serait triste que le paquebot des hommes continue à voguer ainsi vers sa perte, inconscient du danger, persuadé d’être indestructible, comme l’était jadis le Titanic – avant d’aller s’abîmer dans la nuit contre sa fatidique montagne de glace, tandis que l’orchestre jouait Plus près de Toi, Seigneur, et que le champagne coulait à flots.

Mon intention n’était sûrement pas de prêcher le découragement, mais il est du devoir de chacun, dans les circonstances si graves que nous traversons en ce siècle, de demeurer lucide, sincère, et digne de confiance. Quand, pour calmer les frayeurs de ses contemporains, on choisit de nier la réalité des périls et de sous-estimer la férocité du monde, on court le risque d’être très vite démenti par les faits

 Amin Maalouf de l'Académie française, Le naufrage des civilisations

J'ajouterai ma propre constatation que nul gouvernant présentement au pouvoir n'est apte à mener la barque du monde. Dans un monde médical, scientifique, industriel et géopolitique de plus en plus complexe, sans des conseillers sans intérêt personnel aucun et spécialisés dans chacun de ces domaines, ces dirigeants sont comme des singes à qui on aurait donné le bouton déclencheur d'une guerre atomique. Qui a besoin de ces politiciens de métier, qui a besoin de ces avocats, qui a besoin de ces gens sans papiers et qui se disent représenter "le peuple ordinaire", PERSONNE. Nous avons besoin d'une sorte d'humain qui n'existe peut-être pas encore pour sauver notre pauvre planète. J'élaborerai dans le blogue "demain les chiens" (à publier le 8 mai)

https://demainleschiens2020.over-blog.com

RÉSUMÉ DE L'ÉDITEUR

L’Amérique, bien qu’elle demeure l’unique superpuissance, est en train de perdre toute crédibilité morale. L’Europe, qui offrait à ses peuples comme au reste de l’humanité le projet le plus ambitieux et le plus réconfortant de notre époque, est en train de se disloquer.

Le monde arabo-musulman est enfoncé dans une crise profonde qui plonge ses populations dans le désespoir, et qui a des répercussions calamiteuses sur l’ensemble de la planète. De grandes nations « émergentes » ou « renaissantes », telles la Chine, l’Inde ou la Russie, font irruption sur la scène mondiale dans une atmosphère délétère où règne le chacun-pour-soi et la loi du plus fort.

Une nouvelle course aux armements paraît inéluctable. Sans compter les graves menaces (climat, environnement, santé) qui pèsent sur la planète et auxquelles on ne pourrait faire face que par une solidarité globale qui nous fait précisément défaut...

Le naufrage des civilisation, Essai
Le naufrage des civilisation, Essai
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Haut de page