Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'alllume-cigarette de la Chrysler noire, Essai, Serge Bouchard

par Gilbert Larin 17 Juin 2021, 05:16 Livres

Je viens de terminer l'avant dernière collection de pensées de Serge Bouchard, L'allume-cigarette de la Chrysler noire . Une collection de soixante-quatre courts textes, pensées sur la vie, le monde qui ont été lus à Radio-Canada dans le cadre de son émission C'est fou

Série de textes qui sont toujours tranquilles malgré leur puissance. Ils ne permettent pas le doute de ses opinions, mais qu'on soit d'accord ou non, il faudra développer de sérieux arguments pour les réfuter. Dommage, que je l'ai sérieusement lu que depuis qu'il nous a quitté. Son corps nous a quitté, mais pas sa pensée et ses réflexions. On ne peut rester sans réactions à ses réflexions sur les supposés héros de notre histoire et de l'histoire américaine. ILs ont, eux aussi été les outils de leur époque. On ne peut réécrire l'histoire comme certains essayent de le faire, mais on peut éviter les même pièges et les réflexions de Bouchard nous y aiderons. L'éternité n'est pas de flotter sur un nuage blanc comme le préconise tout le monde judéo-chrétien ou de souffrir ici-bas pour être heureux plus tard, c'est de perdurer et de marquer son temps et le suivant. Bouchard a réussi. Il sera lu et cru dans plusieurs temps . Il sera contemporain de temps que nous ne connaissons même pas. Il ne sera peut-être pas éternel mais perdure plus longtemps que la plupart d'entre nous. 

Textes à savourer. Ce livre a été emprunté à la BAnQ sous forme de livre numérique. 

RÉSUMÉ:

Qu’avons-nous fait du passé, de l’héritage de nos parents, des premiers peuples qui ont habité notre pays ? Que faisons-nous de la nature qui nous entoure et nous nourrit ? Quel sens avons-nous aujourd’hui de notre humanité ? Et qu’en est-il des grandes énigmes liées à l’infini du temps, à la beauté, à l’amour, à la parole humaine, à l’âge qui vient, à la mort qui nous attend ?

Ces questions, Serge Bouchard ne les aborde jamais de haut, en théoricien ou en professeur de morale, mais au plus près de lui-même et de sa vie, comme des thèmes existentiels pour l’élucidation desquels il convoque ses souvenirs d’enfance et de jeunesse, ses voyages, ses découvertes, ses lectures ou ses enquêtes d’anthropologue du concret, et toutes les leçons de tendresse, de lucidité et d’ironie que ces expériences lui ont apportées. Ainsi les pages de ce nouveau recueil forment-elles en même temps une sorte d’autobiographie en pièces détachées, où apparaît peu à peu le portrait d’un homme qui a beaucoup vécu, beaucoup réfléchi, reçu sa part de joie comme sa part de chagrin, et qui n’a jamais cessé de chercher partout les traces de l’humain, de cette simplicité, cette modestie et cette lenteur qui à ses yeux font toute la valeur de l’humain.

C’est une partie de ces réflexions que Serge Bouchard nous livre ici, à travers cette prose à la fois limpide et poétique que nous lui connaissons, une prose où s’entendent les inflexions d’une voix unique, absolument singulière, qui nous parle de près, de tout près, comme à des proches.

L'alllume-cigarette de la Chrysler noire, Essai, Serge Bouchard
L'alllume-cigarette de la Chrysler noire, Essai, Serge Bouchard
L'alllume-cigarette de la Chrysler noire, Essai, Serge Bouchard
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Haut de page