Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La plus secrète mémoire des hommes, Roman

par Gilbert Larin 19 Janvier 2022, 11:09 Livres

Je viens de terminer de Goncourt 2021, La plus secrète mémoire des hommes de Mohamed Mbougar Sarr. Que dire, J'ai lu trois des quatre derniers prix Goncourt. 2021 Mbougar Sarr, la plus secrète mémoire des hommes, 2020 - Hervé LE TELLIER, L'Anomalie (Gallimard) et 2018 - Nicolas MATHIEU, Leurs enfants après eux (Actes Sud). Je dois dire que le bouquin de Nicolas Mathieu ne m'a pas plu. Une histoire d'amourettes d'ados du Nord de la France avec leur argot, que je dois avouer, je n'ai même pas terminer. Ce qui est extrêmement rare. Celui de Hervé le Tellier, m'a bien plu mais est-ce un plagiat d'une série de télé américaine, "Manifest", qui a été publiée sur NETFLIX bien avant le bouquin de Le Tellier. On ne le saura jamais et celui-ci, La plus secrète mémoire des hommes de Mbougar Sarr. 

On m'avait prévenu, qu'il était difficile à lire. En effet il l'est, mais, pas à cause de l'écriture complexe, ni de la littérature pompeuse, mais simplement à cause d'un manque de structure. On change de chapitre, de temps, de personnages, de continent même, mais, on n'a aucune indication de ces changements. On doit souvent revenir en arrière pour savoir où on se situe dans l'histoire. La quête de la lirrérature s'un auteur mystérieux est très intéressante mais elle se perd dans les méandres des transitions inexistantes. 

Que se passe-t-il avec le Goncourt? Étant séparée par un océan, je ne peux répondre à cette question mais je me demande si ce prix n'est pas devenu un outil publicitaire pour faire vendre des copies. 

Néanmoins, je suggère cette lecture, mais, elle nécessite beaucoup d'attention et de retour de pages, pour deviner où, quand et avec qui nous sommes dans le récit.   

 

RÉSUMÉ: 

En 2018, Diégane Latyr Faye, jeune écrivain sénégalais, découvre à Paris un livre mythique, paru en 1938 : Le labyrinthe de l’inhumain. On a perdu la trace de son auteur, qualifié en son temps de « Rimbaud nègre », depuis le scandale que déclencha la parution de son texte. Diégane s’engage alors, fasciné, sur la piste du mystérieux T.C. Elimane, se confrontant aux grandes tragédies que sont le colonialisme ou la Shoah. Du Sénégal à la France en passant par l’Argentine, quelle vérité l’attend au centre de ce labyrinthe ? 
Sans jamais perdre le fil de cette quête qui l’accapare, Diégane, à Paris, fréquente un groupe de jeunes auteurs africains : tous s’observent, discutent, boivent, font beaucoup l’amour, et s’interrogent sur la nécessité de la création à partir de l’exil. Il va surtout s’attacher à deux femmes : la sulfureuse Siga, détentrice de secrets, et la fugace photojournaliste Aïda… 

La plus secrète mémoire des hommes, Roman
La plus secrète mémoire des hommes, Roman
La plus secrète mémoire des hommes, Roman
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Haut de page