Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un Ennemi du peuple, H. Ibsen, théâtre

par Gilbert Larin 11 Avril 2022, 10:18 Théâtre

Je suis allé voir la pièce co-produite par le TNM et le Trident de Québec, Un Ennemi du peuple, H. Ibsen. Quelle adaptation et quel jeu des comédiens. Je n’en connaissais aucun sauf Ève Landry qui donne une performance plus grande que nature de la Dre Stockman. Bravo à toute la troupe. 

L’Originalité de la mise en scène, les changements de décor, le jeu, la musique. Tout sonne vrai dans cette pièce et le texte est d’une réalité incroyable après 140 ans. 

Comme le décrit si bien le résumé (pris sur le site labilbeurbaine.com). Même après 140 elle est non seulement actuelle, mais encore plus vraie qu’en 1882 quand elle a été écrite. Il y est démontré sans équivoque que la majorité détruira la démocratie.

Rien n’est plus faux que tous les gens étaient égaux à Athènes. Même chez les citoyens de la ville, seulement une petite partie avait le droit de vote, les érudits de l’époque. Cette pièce est un plaidoyer au savoir et à la connaissance et un désavoue total de la forme de pseudodémocratie dans laquelle nous vivons. Mon but n’étant pas ici de faire de cette pièce un appel à la révolution des diplômes comme Beaumarchais avait fait appel à la révolution du peuple. Il est d'ailleurs considéré comme un des annonciateurs de la Révolution française et de la liberté d'opinion ainsi résumée dans sa plus célèbre pièce, Le Mariage de Figaro :

"Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur, il n'y a que les petits hommes qui redoutent les petits écrits"

Cependant il faut regarder la vérité en face et de ne pas avoir peur de ses idées, mêmes si non populaires. «Nos démocrates» ne dirigent pas pour le bien de tous, mais pour être réélu par une majorité, qui la plupart du temps ne connaît rien à rien. La plupart sont incapables de dire si leur partie est à gauche ou à droite et pour qui et quoi il se présente et surtout pourquoi il veut les représenter. Dois-je faire une liste des monstres au pouvoir de démocraties en ce siècle. Tous ces dictateurs se disent élus démocratiquement. 

LA MAJORITÉ DÉTRUIT LA DÉMOCRATIE dixit Dre Stockman, par la voix d’Ève Landry. 

RÉSUMÉ

Un ennemi du peuple, une pièce créée par Henrik Ibsen et mise en scène par Édith Patenaude, sera présentée en coproduction par le TNM avec le Théâtre du Trident.

Qu’elle est admirée et respectée, la docteure Katrine Stockmann, la médecin‑cheffe de la station thermale qui fait la prospérité de sa petite ville côtière de Norvège! Or, elle vient de découvrir qu’une tannerie industrielle pollue gravement la source des eaux médicinales qui attirent en hordes les riches touristes. Si le problème n’est pas concrètement réglé, la santé des curistes est en danger. Mais lorsque la docteure Stockmann veut rendre la situation publique, tout dérape: pas question de ruiner l’économie de la région! Son principal adversaire? Le maire de la ville, son propre frère.

Depuis sa création il y a 140 ans, la pièce d’Ibsen n’a rien perdu — au contraire! — de son actualité et de sa jouissante efficacité pour montrer par quels mécanismes les intérêts économiques à court terme en viennent à écraser le bien commun. Pour que le visage de ce combat soit plus exact aujourd’hui, les créatrices du spectacle ont fait du docteur Stockmann d’Ibsen une femme. Car, comme toutes celles qui veulent changer les choses, elle se heurte à un solide boy’s club.

Afin de donner à cette œuvre‑choc son maximum d’impact, Lorraine Pintal fait entrer dans la famille du TNM deux éclatantes artistes: l’autrice‑traductrice Sarah Berthiaume et la metteuse en scène Édith Patenaude. Et comme il s’agit d’une coproduction avec le Théâtre du Trident, ce sera aussi l’occasion de découvrir de formidables acteurs de Québec: Emmanuel Bédard (Thomas Stockmann), Éric Leblanc (Holster + un capitaine de bateau), Jean‑Sébastien Ouellette (Peter Stockmann), Marianne Marceau (Petra) et Kevin McCoy (Morten Kiil). Enfin, le rôle de Katrine Stockmann sera interprété par la remarquable Ève Landry.

Un Ennemi du peuple, H. Ibsen, théâtre
Un Ennemi du peuple, H. Ibsen, théâtre
Un Ennemi du peuple, H. Ibsen, théâtre
Un Ennemi du peuple, H. Ibsen, théâtre
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Haut de page