Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Des Racines et des Ailes: De la route Jacques Coeur à la Nationale 7

par Gilbert Larin 29 Mai 2014, 22:10 Reportages télé

Des Racines et des Ailes: De la route Jacques Coeur à la Nationale 7

Ce numéro nous emmène à travers la France, à la découverte de deux routes de légende : la route Jacques Coeur et la Nationale 7.


La route Jacques Coeur est la première route touristique de France, mise en place par des passionnés en 1954, afin de mettre en valeur le patrimoine architectural et naturel de leur région : le Berry.

Première étape du voyage : Bourges et l'exceptionnel palais « Jacques Coeur ». Un édifice de l'architecture civile gothique du 15e siècle, construit par le grand argentier du roi Charles VII : Jacques Coeur, une personnalité hors du commun. Georges Buisson, ancien administrateur du palais nous livre les secrets de ce lieu d'exception incluant un spa que Jacques Coeur a construit suite à ses voyages en orient.

Triste fin que ce grand ministre, qui mourut en exil en 1456 parce que son roi se sentait menacé. On retrouve dans son château un escalier non terminé symbole de ce ministère interrompu.

Georges Buisson nous emmène ensuite dans la cathédrale Saint-Etienne de style gothique flamboyant la plus large de France et particulièrement lumineuse grâce à ses vitraux
On y trouve la plus ancienne horloge astronomique de France qui date de 1424.


Plus loin, c'est toute une famille qui nous ouvre les portes du château d'Ainay-le-Viel. Leurs parents ont été les initiateurs de la route dans les années 50. Très attachés à cet héritage, ils nous font découvrir les jardins remarquables qu'ils cultivent dans l'esprit de ceux de Versailles.


Mais le Berry, c'est aussi une tradition rurale, à la fois précieuse et fragile, que Nick Baudimant, marchand d'ânes de père en fils, et son association se sont engagés à préserver. Leur détermination a permis de sauver une espèce en perdition, l'âne du Berry dont on retrouve plus de 1200 têtes aujourd'hui quand il était en voie d'extinction il y a moins de 20 ans. Une race aujourd'hui reconnue par les haras nationaux.

Jean-Jacques Smith cultive la vigne avec des ânes du Berry, et la qualité du vin se retrouve grâce à ses pratiques. Cette méthode ancestrale a été remise au au goût du jour.

On retrouve aussi le village de Le Noyer en Cher où, Dominique Lacroix restaure des granges ancestrales en torchis.

On y retrouve l'élevage du mouton Mérinos par Emmanuel et Marie de lammerville dont l'ancêtre, Jean Marie heurteau de lammereville a comencé cet élevage de moutons Mérinos importés d'Espagne par Louis XVI.

La Route Jacques cœur a été instituée en 1954 et compte 180 km dans le Sancerrrois et Loire .

Des Racines et des Ailes: De la route Jacques Coeur à la Nationale 7

L'autre route mythique de France, c'est la Nationale 7. Cabriolet, musique yé-yé et mode vintage, c'est parti pour un voyage dans le temps sur la route des vacances.

Route des vacances avant les années 60 avec plus de 1000 Km de Paris en passant par fontainebleau se rendant à l'Italie. En 1955, Charles Trenet en a même écrit une chanson.

Thierry Dubois, un passionné de la nationale 7 nous guide dans ses différents recoins.

À Pouilly sur Loire on retrouve la station service, les "200 bornes" ;essence hotel et restaurant dans le plus pur style des années 60.

Thierry Dubois organise des événements autour des autos anciennes, dont le bouchon

dans le village de Tourves dans le Var.

Un 2 heures d'embouteillage assuré et pas de voitures modernes, digne des années d'avant l'autoroute.

Des Racines et des Ailes: De la route Jacques Coeur à la Nationale 7

En continuant on voit, le Massif de l'esterel, Saint tropez

On y rencontre, Simone Duckstein à l'hôtel de la Ponche, un haut lieu de la fête où Françoise Sagan a passé avec plusieurs artistes, dont Boris Vian, biens des étés.

On continue sur la N7 vers Menton, Nice, Saint Jean Cap Ferrat et on y trouve la villa Sospir où Jean Cocteau a peint tous les murs de la maison. Cette résidence est d'ailleurs classée Monument historique

On continue sur les derniers km avant l'Italie que Bonaparte a fait construire de Nice à Menton. Enfin on arrive au poste frontière, désormais désuet du pont St-Louis.

Comme toujours un télé-reportage remarquable,

Peinture de Cocteau dans la villa Sospir

Peinture de Cocteau dans la villa Sospir

commentaires

Haut de page